Les Piraillons

Les habitants de St-Julien-Molin-Molette sont les Piraillons, ce mot viendrait de pirail qui veut dire dans le langage de l’époque : coléreux, révolté. Lorsque Blumestein a obtenu du roi l’autorisation,  en 1717, d’exploiter le minerai de plomb présent en plusieurs lieux de la contrée, les habitants ont eu interdiction de continuer à prélever ce minerai qui était utilisé pour émailler les poteries. Les habitants se révoltèrent pour montrer leur colère. C’est une des versions… Il y en a une autre : pirai dérivée du mot pierre. Les paysans de cette contrée travaillaient un sol pauvre et caillouteux. Leurs voisins les appelaient les perails. La recherche de l’origine de ce nom reste ouverte… Avis à nos lecteurs !